Affichage : 1 - 16 sur 21 RÉSULTATS

Soupe-repas à la thaïlandaise

Ingrédients

  • 3 carottes, coupés en juliennes
  • 1 oignon, coupés en julienne
  • 1 poivron, coupés en julienne
  • 1/2 chou-fleur en petits fleurons
  • 1 brocoli en fleurons
  • 125g de vermicelle de riz
  • 30 à 45 ml (2 à 3 c. soupe) de pâte de cari rouge
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 1 conserve de lait de coco
  • 10 ml (2 c. thé) de gingembre
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 1 botte de coriandre hachée pour garnir

Préparation

  1. Faire revenir l’oignon, l’ail et le gingembre 3 à 5 minutes.
  2. Ajouter le reste des ingrédients à l’exception des nouilles de riz et amener à ébullition.
  3. Laisser mijoter 15 minutes à feu doux.
  4. Ajouter les nouilles de riz et laisser reposer 10 minutes à couvert. Ajouter du bouillon au besoin.

Gaspacho concombre, menthe et melon

Ingrédients

Soupe
  • 3 tasses de cubes de concombre non pelé
  • 1 tasse de cubes de melon miel
  • 1/4 tasse de yogourt de coco nature non-sucré
  • 2 c. à soupe de jus de lime
  • 12 feuilles de menthe fraîche
  • 1 oignon vert, coupé en tronçons
Garniture
  • 1/4 tasse de yogourt de noix de coco nature non-sucré
  • Feuilles de menthe fraîches, au goût
  • Quartiers de lime, au goût

Préparation

Soupe
  1. Au mélangeur, broyer tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse et homogène. Saler et poivrer. Transvider dans un bol et réfrigérer 1 heure ou jusqu’à refroidissement complet. Si la texture est trop épaisse, ajouter un peu d’eau. Rectifier l’assaisonnement.
Garniture
  1. Servir le gaspacho et garnir du yogourt et de menthe. Arroser d’un trait de jus de lime.

Soupe africaine à l’«arachide»

Cette soupe dont la recette de base est tirée de l’Afrique nous permet de voyager au cœur même de notre cuisine!

Ingrédients

  • 4 tasses de bouillon de légumes
  • 2 tasses d’eau
  • 1 oignon rouge moyen, haché
  • 2 c. à soupe de gingembre frais pelé et haché
  • 4 gousses d’ail, hachées
  • 1 c. à thé de sel
  • 1 botte de chou frisé (kale)
  • ¾ tasse de beurre de graines de tournesol non sucré
  • ½ tasse de pâte de tomates
  • Sauce sriracha
  • ¼ tasse de graine de tournesol pour la garniture
  • Riz brun cuit, pour servir (facultatif)

Préparation

  1. Mélanger le bouillon et l’eau dans un four hollandais moyen ou une marmite. Porter le mélange à ébullition, puis ajouter l’oignon, le gingembre, l’ail et le sel. Faites cuire à feu moyen doux pendant 20 minutes.
  2. Dans un bol de taille moyenne et résistant à la chaleur, mélanger le beurre de tournesol et la pâte de tomate, puis transférer 1 à 2 tasses de bouillon chaud dans le bol. Fouetter le mélange jusqu’à ce qu’il soit lisse, puis remettre le mélange de tournesol dans la soupe et mélangé bien. Ajouter les feuilles de chou et assaisonner la soupe avec de la sauce piquante selon votre goût.
  3. Laisser mijoter pendant environ 15 minutes supplémentaires à feu moyen doux, en remuant souvent. Assaisonner avec du sel supplémentaire ou de la sauce piquante si vous le souhaitez. Servir sur du riz brun cuit si vous le souhaitez, et garnir d’un peu de graines de tournesol.

NOTE

Pour une version «purée pour bébé», simplement omettre la sauce sriracha et le sel. Simplement réduire la soupe au mélangeur (avec ou sans riz) après la cuisson. Il est aussi possible d’omettre l’ail et l’oignon s’ils ne sont pas déjà introduit.

«Crème» de courge rôtie

Ingrédients

  • 1 grosse courge musquée (environ 3 livres), coupée en deux verticalement et dont les graines ont été retirées
  • 1 c. à soupe d’huile
  • ½ tasse d’échalote hachée
  • 1 c. à thé de sel
  • 4 gousses d’ail hachées
  • 1 c. à thé de sirop d’érable Kirkland
  • ⅛ c. à thé de muscade moulue
  • Poivre noir fraîchement moulu, selon le goût
  • 3 à 4 tasses de bouillon de légumes

Préparation

  1. Cuire la courge à 400F jusqu’à ce qu’elle soit tendre et complètement cuite, soit environ 40 à 50 minutes.
  2. Dans un chaudron, chauffer 1 c. à soupe d’huile et cuire l’échalote environ 3 à 4 minutes. Ajouter l’ail et faites cuire environ 1 minute, en remuant fréquemment. Transférez le contenu dans votre mixeur sur pied.
  3. Utiliser une grande cuillère pour verser la chair de la courge musquée dans votre mixeur. Jeter la peau dure. Ajouter le sirop d’érable, la muscade et quelques tours de poivre noir. Verser 3 tasses de bouillon de légumes, en veillant à ne pas remplir le récipient au-delà de la limite maximale.
  4. Mélanger jusqu’à obtenir une texture lisse en ajoutant du bouillon au besoin.

Soupe réconfortante d’automne

Ingrédients

  • 6 tasses de bouillon de légumes
  • 1 tasse de riz sauvage non cuit.
  • 1 barquette de champignons tranchés
  • 4 gousses d’ail, hachées
  • 2 carottes moyennes, coupées en dés
  • 2 côtes de céleri, coupées en dés
  • 1 grosse patate douce pelée et coupée en dés
  • 1 petit oignon blanc, pelé et coupé en dés
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. à thé de sel de céleri
  • 1/2 c. à thé de poivre
  • 1/4 c. à thé de muscade moulue
  • 1/4 c. à thé de gingembre moulu
  • 1/4 c. à thé de paprika
  • 1/4 c. à thé de piment de Cayenne
  • 1 conserve de lait de coco
  • 2 grosses poignées de chou frisé, grossièrement hachées, sans les tiges épaisses
  • 1 c. thé de sel

Préparation

  1. Faites sauter les oignon 5 minutes, en remuant de temps en temps avant d’ajoutez l’ail et faites cuire pendant 1 à 2 minutes supplémentaires
  2. Ajoutez le bouillon, le riz sauvage, les champignons, les carottes, le céleri, la patate douce, le laurier et les épices. Remuer pour mélanger.
  3. Laisser mijoter 30 à 40 minutes jusqu’à ce que le riz soit tendre, en remuant de temps en temps.
  4. Ajoutez le lait de coco et le chou frisé à la soupe, et remuez doucement jusqu’à ce que le tout soit combiné.
  5. Retirer du feu et laisser reposer 10 minutes avant de servir.

Soupe aux boulettes de viande et quinoa

Ingrédients

  • 1/2 tasse de quinoa, rincé et égoutté
  • 1/2 lb de porc haché maigre
  • 1/4 tasse de chapelure
  • 2 oignons verts, hachés finement
  • 1 gousse d’ail, hachée finement
  • 2 c. à soupe de nectar de coco
  • 2 c. à soupe d’huile
  • 4 oignons verts, coupés en deux
  • 2 carottes en juliennes
  • 1 brocoli en fleurons
  • 1 poivron en lanière
  • 2 morceaux de 2,5 cm (1 po) de gingembre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à soupe d’huile
  • 2 litres de bouillon de poulet
  • 1 tasse de tiges de coriandre fraîche
  • 1 tasse de feuilles de coriandre fraîche

Préparation

  1. Dans une petite casserole d’eau bouillante salée, cuire le quinoa 15 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit tendre. Au tamis, égoutter et rincer sous l’eau froide. Presser le quinoa pour retirer l’excédent d’eau.
  2. Dans un bol, mélanger le quinoa, le porc, la chapelure, les oignons verts, l’ail. Saler généreusement et poivrer.
  3. Avec les mains légèrement huilées, façonner chaque boulette avec environ 1 c. à soupe du mélange de viande.
  4. Dans une grande casserole à feu moyen élevé, dorer les boulettes de chaque côté, réserver.
  5. Dans la même casserole, faire revenir l’oignon vert, le gingembre et l’ail dans l’huile. Ajouter le bouillon et les tiges de coriandre.
  6. Remettre toutes les boulettes, ajouter le mélange de nectar de coco et laisser mijoter 20 minutes.

Potage de chou-fleur au cari et salade d’épinards, champignons et oignon rouge

Ingrédients

Potage de chou-fleur au cari
  • 2 c. soupe d’huile
  • 1 oignon haché
  • 1 pomme en dés
  • 1 c. soupe de poudre de cari
  • 1 gousse d’ail haché
  • 1 chou-fleur en gros fleurons
  • 1 L de bouillon de légumes
  • 1 c. thé de sirop d’érable Kirkland
  • 1 c. thé de vinaigre sans sulfites
Salade d’épinards, champignons et oignon rouge
  • 1 barquette d’épinards
  • 1 barquette de champignon coupé en 4
  • 1/2 oignon rouge haché
  • 1/4 tasse d’huile
  • 1/4 tasse de vinaigre balsamique sans sulfites
  • 1 c. soupe de fines herbes italiennes ou provençales

Préparation

Potage de chou-fleur au cari
  1. Faire revenir l’oignon dans l’huile 5 minutes.
  2. Ajouter l’ail et les épices et faire revenir 1 minute avant d’ajouter le reste des ingrédients.
  3. Couvrir et laisser mijoter 20 minutes avant de passer au mélangeur.
Salade d’épinards, champignons et oignon rouge
  1. Mélanger les champignons, l’huile, le vinaigre et les fines herbes et laisser mariner 5 à 10 minutes avant de mélanger tous les ingrédients et de servir.

Potage de courge au cary et lait de coco

Ingrédients

  • 1 c. soupe de gingembre
  • 1 c. soupe de cari
  • 1 boîte de 400ml de lait de coco
  • 1 litre de bouillon de poulet maison ou de légumes pour la version végan
  • 1/2 courge musquée en dés
  • 1 grosse ou 2 petites de carottes en rondelles
  • 1 oignon en lanières
  • 2 branches de céleri en lanières
  • 2 gousses d’ail

Préparation

  1. Dans une casserole, faire revenir l’oignon et le céleri 5 minutes à feu moyen élevé.
  2. Ajouter la courge, les carottes, l’ail, le gingembre et faire revenir 5 minutes supplémentaires.
  3. Ajouter le cari et faire revenir 2 minutes.
  4. Ajouter le bouillon et le lait et de laisser mijoter 12-15 minutes.
  5. Réduire en purée lisse.

«Crème» parmentière avec chips de kale #végan

Préparation

  • 2 lb de pomme de terre
  • 1/2 chou-fleur
  • 1 oignon
  • 2 branches de céleri
  • 1 gousse d’ail
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 1/4 tasse de levure nutritionnelle
  • 2 c. thé de ciboulette
  • 1 c. thé de sel
  • 1 c. thé de poivre
Chips de kale
  • 1 botte de kale
  • 1 c. soupe d’huile
  • 2 c. thé de sel
  • 1 c. thé de cumin

Préparation

  1. Mélanger tous les ingrédients grossièrement hachés de la soupe sauf la levure et laisser mijoter à couvert à feu doux.
  2. Réduire en purée lisse.
Chips de kale
  1. Mélanger tous les ingrédients et frotter pour bien enrober.
  2. Cuire sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin au four à 275 F durant 20 à 30 minutes.

Crème de courges et pommes

Ingrédients

  • 1 courge musquée en morceaux
  • 3 pommes (Mc Intosh ou Cortland) en dés
  • 2 oignons hachés
  • 2 litres de légumes
  • 2 c. thé d’ail hachées
  • 3 c. soupe de sirop d’érable Kirkland
  • 1/2 tasse de yogourt de coco non sucré nature Silk

Préparation

  1. Faire revenir l’oignon à feu moyen 5 minutes avant d’ajouter les pommes, la courge et faire revenir 10 minutes supplémentaires.
  2. Verser le sirop et laissez caraméliser 2-3 minutes avant d’ajouter l’ail et le bouillon.
  3. Laisser mijoter 30 minutes avant de passer au mélangeur.

Soupe à l’oignon et quinoa poireaux et épinard

Ingrédients

  • 2 Litre de bouillon de champignon
  • 4 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 feuille de laurier
  • 1 c. soupe de persil
  • 2 c. thé de sel
Quinoa poireaux et épinard
  • 1 barquette d’épinard Attitude
  • 2 barquettes de champignons
  • 1 tasse de quinoa
  • 2 tasses de bouillon de légumes
  • 1 poireau
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c. thé de fines herbes

Préparation

  1. Dans une casserole, faire revenir à feu doux les oignons en lanières 15 minutes.
  2. Ajouter l’ail et faire revenir une minute avant d’ajouter tous les ingrédients et de laisser mijoter 10 minutes.
Quinoa
  1. Dans une casserole, faire revenir les champignons et le poireau hachés à feu moyen 5 minutes.
  2. Ajouter l’ail, le quinoa, les épinards et les fines herbes et de faire revenir 5 minutes avant d’ajouter le bouillon, couvrir et laisser cuire 15 minutes.

Crème de chou-fleur rôti #sanslait #sansgluten

Ingrédients

  • 1 gros chou-fleur, coupé en fleuron
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon, couper en lanière de 1 cm
  • 1 patate douce, coupée en dés
  • 2 tasses de bouillon de légumes
  • 1/2 tasse de yogourt de noix de coco nature

Préparation

  1. Sur une plaque de cuisson allant au four, déposer la gousse d’ail entière, la patate douce, l’oignon et le chou-fleur.
  2. Rôtir à 425 F pour 15 minutes, retourner et cuire 10 minutes supplémentaires.
  3. Passer au mélangeur avec le yogourt en 1 tasse de bouillon. Ajouter du bouillon selon la texture désirée.

Soupe poulet, légumes et nouilles sans gluten

Ingrédients

  • 12 hauts de cuisses
  • 1 L de bouillon de poulet
  • 6 carottes
  • 3 branches de céleri
  • 1 navet
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 boite de pâte Gogo quinoa

Préparation

  1. Faire revenir les légumes hachés en dés de 1 cm 10 minutes a feux moyens.
  2. Ajouter le bouillon et amener le bouillon à ébullition avant de déposer les hauts de cuisses.
  3. Laisser mijoter 30 minutes, retirer du feu et verser les pâtes.
  4. Laisser reposer 30 minutes avant de servir.

Potage de patates douces aux «arachides»

Ingrédients

  • 1 oignon haché
  • 1 c. à soupe d’ail haché
  • 2 c. à thé de paprika
  • 2 ½ tasses de patates douces en dés
  • 1 ¼  tasse de carottes
  • 5 L de bouillon de poulet
  • ¼ tasse de beurre de tournesol

Préparation

  1. Faire revenir l’oignon 5 minutes, ajouter l’ail et faire revenir 2 minutes supplémentaires.
  2. Ajouter le paprika et faire revenir une minute avant d’ajouter tous les ingrédients à l’exception du beurre de tournesol. 
  3. Laisser mijoter 20 minutes avant de passer au mélangeur avec le beurre de tournesol.

Soupe asiatique #végan hyper rapide

Ingrédients

  • 2 litres de bouillon de légumes ou de champignon
  • 1 botte de coriandre
  • 2 poivrons
  • 3 carottes
  • 1 céleri
  • 3 oignons verts
  • 1 tasse de chou chinois
  • 2 limes
  • 1 bâton de citronnelle
  • 10 ml de gingembre frais râpé
  • 2 gousses d’ail
  • 1 1/2 tasse de vermicelles de riz cuits

Préparation

  1. Faire revenir le chou chinois, le céleri et les carottes 5 minutes.
  2. Ajouter l’ail, le gingembre et les poivrons.
  3. Ajouter le bouillon, la citronnelle le jus d’une lime et la coriandre.
  4. Amener à ébullition et laisser mijoter une minute avant de servir sur 1/3 tasse de vermicelle.

Le jus de légumes fermenté, un probiotique 100% naturel, économique et hyper simple à faire à la maison!

L’utilisation de la fermentation remonte à la sédentarisation!

Déjà dans l’Antiquité préchrétienne, on fermentait du lait, des fruits, des légumes, des haricots, des viandes, des céréales… La fermentation augmente considérablement la conservation des aliments et change le goût de ceux-ci leur offrant une autre dimension tout en la rendant plus digeste grâce aux probiotiques qui s’y développent. Partout dans le monde, on retrouve des classiques ancestraux fermentés tels que la choucroute, le kéfir, le Lassi, le yogourt, les salamis et bien plus!

Les probiotiques ont depuis longtemps prouvé leur efficacité dans le traitement de plusieurs problèmes de santé.

Il est toutefois essentiel de comprendre une chose : les probiotiques de synthèses et les probiotiques naturels n’ont pas le même impact dans le corps. On trouve sur le commerce un nombre impressionnant de produits sous différentes formes et appellation, végan, sans ceci ou sans cela. Malheureusement, ces produits ne sont soumis à aucun contrôle de qualité ou de vérifications approfondies  par Santé Canada. Le dosage est souvent trop faible ou encore trop fort, parfois la diversité offerte n’est pas intéressante pour le cas de notre enfant.

L’option des probiotiques naturels est généralement plus abordable (car les probiotiques de bonne qualité coûtent cher), plus sécuritaire pour les enfants allergiques et mieux tolérées par le système digestif. Une chose est toutefois primordiale : l’introduction progressive! Que ce soit pour un probiotique de synthèse ou un probiotique naturel, il est normal de voir un «die off». Qu’est qu’un «die off»? Une réaction dite de «détox». Pourquoi? Quand on introduit un probiotique dans le système digestif, ces nouvelles bactéries iront d’abord détruire les pathogènes et éléments perturbateurs de notre flore intestinale. En mourant, ces éléments dégagent des toxines qui vont créer des effets semblables à celles que l’on veut justement enrayer : fatigue, maux de tête, nausée, urticaire, eczéma, selles abondantes, liquides et muqueuses ou au contraire constipation.

En introduisant le probiotique progressivement, on limite les répercutions est toutefois essentiel de comprendre une chose : les probiotiques de synthèses et les probiotiques naturels n’ont pas le même impact dans le corps. On trouve sur le commerce un nombre impressionnant de produits sous différentes formes et appellation, végan, sans ceci ou sans cela. Malheureusement, ces produits ne sont soumis à aucun contrôle de qualité ou de vérifications approfondies par Santé Canada. Le dosage est souvent trop faible ou encore trop fort, parfois la diversité offerte n’est pas intéressante pour le cas de notre enfant.ions négative due à ce ménage et on peut ainsi plus facilement trouver LA dose dont l’enfant a réellement besoin, car ce n’est pas vrai que tout le monde a besoin de la même dose pour obtenir un effet thérapeutique! On commence doucement et on augmente la dose tous les 10 jours environ. Si tu utilises la recette ici, tu peux commencer à 1 ml pour les bébés de moins de 6 à 12 mois. Pour les enfants de plus de 12 mois, tu peux commencer à 2,5 ml. On double la dose chaque 10 jours.

Ingrédients

  • 1/2 tasse de légumes râpés au choix
    (chou = vitamine C, Ail = puissant antifongique, les autres légumes sont surtout question de goût et de couleur. Les concombres sont doux, la betterave donne un jus rouge, la carotte donne un jus légèrement sucré, etc. )
  • 2 c. thé de sel
  • 800 ml d’eau de source (pas de l’eau déminéralisée simplement de l’eau propre 😉 )
  • 1 pot Mason de 1 litre bien propre

Préparation

  1. On dépose le sel et les légumes dans le pot mason et on mélange en pressant légèrement le mélange au fond du contenant.
  2. Viser le couvercle sans serrer, couvrir d’un linge et laisser 6 heures sur le comptoir.
  3. Ajouter l’eau jusqu’à environ 1 pouce 1/2 du goulot (entre 700 et 800ml), refermer sans serrer.
  4. Couvrir d’un linge et mettre dans une armoire (ici c’est le dessous de l’évier que se trouve le spot à fermentation 😛 )et on laisse fermenter 10 jours.
  5. Chaque jour, prendre le pot et l’inspecter afin de s’assurer de l’absence de moisissures. Une fois fait, on dessert complètement le couvercle sans le retirer (simplement faire sortir la pression), on remue légèrement et on remet sous le comptoir.

Ajouter le jus dans les soupes (après cuisson avant de manger afin de ne pas tuer les bonnes bactéries avec la cuisson 😉 ), les ragoûts, dans une vinaigrette ou pour assaisonner des légumes. On commence progressivement, c’est cela le plus important! Les légumes peuvent également être dégustés, mais là encore, il faut les introduire doucement eux aussi, car leur concentration en probiotique sera supérieure à celle du jus.

%d blogueurs aiment cette page :